Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


Vous êtes ici : Site des trophées > Editions 2009-2014 > Lauréats 2011

Okwind  : Les petites éoliennes qui ouvrent de nouveaux marchés

Okwind
Difficile pour une éolienne classique de tourner à faible hauteur. Après plus d’un millier de tests en soufflerie et huit générations d’éoliennes, Okwind a réussi à figer un modèle de voilure innovant qui prend place sur les toitures. Sa singularité : un axe vertical qui fonctionne en régime turbulent. « 99% des éoliennes de petites puissances utilisent des technologies à axe horizontal, dérivées des grandes éoliennes. Fonctionnant en régime de vent laminaire et constant, elles ont de grandes difficultés à travailler sur des mâts inférieurs à 20 mètres, indique Louis Maurice, le président. Notre petite éolienne assure un rendement identique aux performances des grandes éoliennes à axe horizontal et à faible hauteur ».

Maintenir les investissements en R&D


Fort de ce succès technique et de 6 brevets, Okwind entend poursuivre ses efforts de R&D (entre 25 et 30 % du CA par an) et coupler sur ses structures plusieurs sources d’énergie renouvelable. Avec en vue des marchés à l’export en plein boom : « Nous allons démarrer la commercialisation de notre gamme en Angleterre et Irlande. Les dispositions gouvernementales sur les énergies renouvelables y sont très favorables ». La société espère atteindre plus d’1M€ de chiffre d’affaires pour son premier exercice commercial, boostée par la conjoncture : moratoire sur l’éolien, retrait sur le nucléaire.

Créée en 2009, elle vise chiffre d’affaires supérieur à 6 M€ et 50 salariés en 2012, dont les deux tiers à l’export. Louis Maurice a prévu de déménager sur un site plus grand en 2012 pour étendre l’atelier de montage et sa plateforme d’essais en soufflerie : « Nous sommes le seul fabricant européen de petite éolienne à disposer d’un tel outil qui nous permet d’avancer plus rapidement sur la technologie de nos machines ».

La société propose à ce jour 4 modèles d’une puissance de 1 à 5 KW visant à couvrir les besoins énergétiques d’un bâtiment. Elle devrait étoffer prochainement sa gamme de machines plus puissantes de 5 à 25 KW. Après une première levée de fonds de 400 k€ auprès d’investisseurs privés régionaux en 2011, Okwind compte procéder à réaliser une autre en 2012.

Olivia Bassi – Nov. 2011
Ce qui a séduit le jury :
  • Rendement élevé. Eolienne fonctionnant sur mâts de faible hauteur, avec un rendement élevé, contrairement aux petites éoliennes à axe horizontal
  • Protection. Maîtrise technologique et scientifique de haut niveau, protégée.
  • Nouveaux marchés. Cette technologie intéresse les sites isolés, hors connexion réseau, la production d’eau chaude.
Repères :
  • Siège : La Brûlatte (Mayenne)
  • Activités : fabrication de petites éoliennes de toit
  • Chiffre d’affaires : 1,174 M€ attendu en 2011
  • Effectif : 17 salariés
  • Dirigeant : Louis Maurice

Société publique régionale des Pays de la Loire

FaceBook Twitter