Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


Vous êtes ici : Site des trophées > Editions 2009-2014 > Lauréats 2013

L’ADMR Vendée  : crée le 1er centre d’accueil familial

http://www.dailymotion.com/swf/x182ll8

Difficile de trouver des familles d’accueil pour les handicapés ou les personnes âgées. Métier peu reconnu, précaire… Et pourtant la demande est forte. L’ADMR Vendée estime à 200 ou 300 les handicapés en attente d’une solution d’accueil sur le département et à plusieurs milliers de personnes âgées. Nicolas Saillour, directeur du réseau départemental d’aide à la vie quotidienne, a conçu avec son équipe un nouveau concept d’hébergement. L’association se fait bailleur et employeur. Elle loue à plusieurs familles d’accueil un appartement dans une résidence disposant d’espaces de vie communs qu’elle salarie pour s’occuper de personnes handicapées. À Langon, première résidence du genre, qui ouvrira ses portes le 20 décembre, six personnes handicapées et deux familles se partageront les lieux. Un remplaçant est prévu pour permettre aux familles d’accueil de partir en vacances. L’ADMR effectuera des visites mensuelles et assurera un suivi psychologique des accueillants et des résidents handicapés. « Nous proposons une solution alternative aux autres modes existants comme l’accueil familial, l’aide à domicile ou l’hébergement en établissement spécialisé. Et ce pour un coût deux fois moins important », indique Nicolas Saillour.

Dupliquer rapidement le projet

Autre avantage de la formule, le résident et l’accueillant ne sont plus isolés, les formalités administratives sont gérées par l’ADMR, le salaire de la famille d’accueil est garanti. Mais il aura fallu d’abord emporter l’adhésion du conseil général de Vendée, financeur des aides sociales, et le convaincre du bien-fondé du dispositif et du montage financier. L’ADMR compte faire rapidement la preuve du concept car la demande est forte. « Nous avons déjà des demandes de l’Union nationale des ADMR pour dupliquer la formule que nous espérons étendre aussi aux personnes âgées ».  Olivia Bassi
Ce qui a séduit le jury :
  • garantie d’un salaire pour la famille d’accueil
  • mutualisation de l’hébergement du handicapé
  • meilleur suivi de l’encadrement
  • coût deux fois moindre qu’un accueil en foyer
Repères :
  • Siège : La Roche-sur-Yon (85)
  • Activité : services d’aide à la vie quotidienne
  • CA 2012 : 66 M€
  • Effectif : 93 salariés pour la tête de réseau, 2 700 pour les 111 associations (+ 1 300 bénévoles)
  • Directeur : Nicolas Saillour

Société publique régionale des Pays de la Loire

FaceBook Twitter