Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


Vous êtes ici : Site des trophées > Editions 2009-2014 > Lauréats 2013

Obeo : rend l’architecture d’entreprise agile

http://www.dailymotion.com/swf/x182lq9

Ouvrir une filiale en Asie, intégrer des applications métiers ou doter les commerciaux de tablettes tactiles, autant de changements qui impactent régulièrement les entreprises, mais qui font surtout évoluer leurs systèmes d’informations. Et il est plus qu’essentiel pour une entreprise, surtout quand elle emploie des milliers de collaborateurs sur des centaines de sites, d’avoir une modélisation précise et actualisée de son organisation, de ses process, mais surtout de son système d’informations et de son infrastructure technique. Une mission confiée à l’architecte d’entreprise à qui s’adresse spécifiquement le logiciel SmartEA. Des solutions existent déjà, mais l’éditeur Obeo va plus loin. Au delà de la modélisation de l’existant, l’architecte doit pouvoir anticiper les changements induits par les évolutions de l’entreprise. Et pour cela se baser sur des données exactes régulièrement actualisées. « La plateforme SmartEA est capable de fédérer les référentiels, c’est-à-dire d’aller chercher l’information là où elle se trouve déjà, dans les outils existants. Automatiser en partie cette tâche permet d’obtenir une vision du système au plus proche de la réalité », résume Stéphane Lacrampe, co-fondateur d’Obeo en 2005.

Evaluer les transformations possibles

Pour envisager les évolutions futures, SmartEA est alors capable d’élaborer des trajectoires de transformation. « L’outil permet d’effectuer des analyses d’écarts, de modéliser les trajectoires possibles et d’en évaluer la qualité. » Commercialisé depuis septembre 2012, SmartEA a déjà été adopté par des grands comptes comme EDF, MMA ou ERDF. La plateforme représente déjà 20 % du chiffre d’affaires d’Obeo. Sur 2014, les dirigeants de la PME entendent multiplier par deux à trois le nombre d’utilisateurs de SmartEA. Et surtout accélérer le développement de l’entreprise à l’international avec l’envoi d’un VIE en Amérique du Nord.  Maureen Le Mao
Ce qui a séduit le jury :
  • solution ouverte basée sur des standards open-source
  • une plateforme SaaS, collaborative et visuelle
  • 20 % du chiffre d’affaires mobilisé en R&D
Repères :
  • Siège : Carquefou (44)
  • Activité : édition de logiciels pour l’industrialisation du cycle de vie des applications informatiques
  • CA 2013 (objectif) :
  • 3 M€ (2,5 M€ en 2012)
  • Effectif : 55 salariés dont
  • 35 à Carquefou
  • Dirigeant : Stéphane Lacrampe, gérant

Société publique régionale des Pays de la Loire

FaceBook Twitter