Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


Vous êtes ici : Site des trophées > Lauréats 2015 > Lauréats Maine-et-Loire

Domus prévention


Pour faciliter le maintien des personnes à domicile, Domus prévention s’est lancé en mars 2015 dans la constitution d’un réseau de diagnostiqueurs “autonomie-habitat“. Fondée en 2014, la start-up angevine a conçu une solution permettant d’évaluer la dangerosité d’un domicile et de préconiser des solutions d’amé-
nagement. Domus prévention a développé un logiciel, support d’intervention des diagnostiqueurs. « Nos trois niveaux de diagnostics intègrent une grille d’évaluation établie avec un comité scientifi que. Et prennent en compte le GIR, la cotation officielle d’évaluation du degré d’autonomie d’une personne », détaille Antoine Maréchaux, le président de Domus prévention. Un rapport automatique détaillé, avec des préconisations chiffrées est ensuite édité. « L’utilisation de la réalité augmentée
permet de montrer aux familles les aménagements à prévoir. »

250 à 300 diagnostiqueurs en 2016

Ces interventions sont effectuées par des diagnostiqueurs formés aux process de Domus
prévention. « Nous en avons 40 en Pays de la Loire, en Ile de France et à Lyon. Ce sont des personnes sensibilisées à cette problématique, comme des pompiers ou des ergothérapeutes, et qui cherchent un complément de revenus. »
Fin 2016, la start-up veut couvrir la France avec 250 à 300 diagnostiqueurs. Elle compte s’appuyer sur des réseaux existants comme le syndicat des ergothérapeutes ou La Poste, avec qui une expérimentation va être menée dans le Maine-et-Loire. Domus prévention se rémunère via une licence de marque intégrant pour les diagnostiqueurs l’accès au réseau, la formation et la planifi cation des interventions.

Soutenue par Angers Technopole et Initiative Anjou, la start-up entend faire des acteurs de la silver economy des prescripteurs de sa solution.
REPÈRES

Siège : Angers (49)
Activité : Services
pour le maintien à domicile
Effectif : 3 salariés
Dirigeants : Antoine Maréchaux, Didier Château et Guillaume Chavigny

Société publique régionale des Pays de la Loire

FaceBook Twitter