Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


Vous êtes ici : Site des trophées > Lauréats 2015 > Lauréats Vendée

Ecopresto


Ecopresto a mis au point une plateforme permettant de faciliter les relations entre les e-commerçants et les industriels. Pour cela, la société yonnaise s’appuie sur le concept du dropshipping, en vogue aux Etats-Unis. « C’est un modèle économique, qui consiste à vendre un produit, acheté a posteriori auprès d’une plateforme, et à le faire livrer directement chez son client », explique Stéphane Poirier, co-fondateur d’Ecopresto avec Jean-Baptiste Pichon. Concrètement, la plateforme fonctionne comme une centrale d’achats virtuelle. Elle se connecte au catalogue des industriels, y récupère différentes informations sur les produits, les re-qualifient et les poussent directement sur les sites des e-commerçants. Par ce biais, les e-commerçants peuvent rapidement augmenter leur catalogue de produits tout en s’affranchissant de la contrainte logistique. Du côté des industriels, ce système leur permet de trouver de nouveaux débouchés commerciaux. Aujourd’hui, la plateforme généraliste Ecopresto regroupe une cinquantaine de fournisseurs européens pour 200 marques et 40 000 références de produits : du mobilier, de la décoration, des produits pour le jardin, du multimédia… 150 e-commerçants sont aujourd’hui clients d’Ecopresto. Et l’entreprise veut accélérer son développement, notamment à l’échelle européenne. « En plus des e-commerçants, nous voyons émaner une demande de commerces physiques qui veulent booster leurs ventes sur Internet par le dropshipping. C’est aussi un nouvel axe de développement. » La PME qui a réalisé un chiffre d’affaires de 130 k€ en 2013, devrait atteindre 250 k€ en 2014. Aux fournisseurs comme aux commerçants, Ecopresto donne accès à sa plateforme via un abonnement, et se rémunère sur certaines ventes. Si Ecopresto a déjà levé 285 k€ en love-money début 2014, une nouvelle levée de fonds d’environ 300 k€ devrait être finalisée d’ici à la fin de l’année. Installée depuis le printemps au pôle numérique de la Rochesur- Yon, Ecopresto prévoit de recruter deux à trois personnes en 2015 sur des profils techniques et commerciaux.
REPÈRES
Siège :
La Roche-sur-Yon (85)
Activité : édition d’une plateforme de dropshipping
CA 2014 : 250 k€ (visés)
Effectif : 5 salariés
Dirigeants : Stéphane Poirier et Jean-Baptiste Pichon

Société publique régionale des Pays de la Loire

FaceBook Twitter