Accès direct au contenu

Accès extranet : mot de passe oublié


Vous êtes ici : Site des trophées > Lauréats 2015 > Lauréats Vendée

VMI


Produit d’origine anglo-saxonne, le pain de mie en a gardé aussi le procédé de fabrication : celle-ci s’effectue par « batch », c’est-à-dire une certaine quantité de pâte pétrie dans une cuve qui, une fois vide, doit être vidangée, voire nettoyée avant un nouveau lot. Ce mode de production présente des avantages mais aussi des inconvénients soulignés par Dominique Denoël, directeur général de VMI : « La température de la pâte varie entre le début et la fin de cuve, ce qui complique son travail et le calibrage du produit fini. Or, toute fabrication industrielle tend à un schéma reproductible et constant. » En fonctionnant en continu et sous vide, Continuum, le nouveau pétrin conçu par l’entreprise vendéenne, introduit une rupture technologique : le mélangeur régule la pression et l’oxygénation, secret d’une meilleure régularité du pain de mie, jusque dans ses alvéoles, avec à la clé une plus grande maîtrise du prix de revient. Il permet de limiter les additifs et autres améliorants, une préoccupation grandissante dans le secteur agroalimentaire en quête de « green label ». Enfin, il génère des économies d’énergie en recourant à la « juste puissance » et évite au passage toute émission de poussière de farine.

Un marché mondial

S’agissant d’un marché mondial, l’enjeu est énorme : le pain de mie voit sa consommation croître régulièrement (toasts, sandwiches, etc.) Il constitue pour VMI, qui a fait du grand export sa priorité, une cible de choix. Le plus difficile reste à convaincre les professionnels de modifier leur pratique. D’où l’importance de la vente d’un premier Continuum signée récemment par la PME, un contrat prometteur : l’acheteur, une compagnie sud-africaine, possède une quinzaine d’usines dans le pays, chacune dotée de plusieurs lignes de production susceptibles d’être équipées de la sorte.
Siège : Montaigu (85)
Activité : fabrication de mélangeurs et pétrins pour l’agroalimentaire, la cosmétique, etc.
CA 2014 : 54,8 M€
Effectif : 210 salariés
Dirigeants : Dominique Denoël, DG

Société publique régionale des Pays de la Loire

FaceBook Twitter